ENTERPRISE

LES JOINTS DE REVÊTEMENT ET CARRELAGE

JOINTS DE POSE

Le joint de pose céramique c’est la séparation qui est laissée entre chaque dalle céramique contiguë, que ce soit de manière intentionnelle pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques, ou à cause du besoin de compenser leurs déviations dimensionnelles.

 

En ce qui concerne les joints de pose, nous devons tenir compte des conseils suivants :

 

– En général, il est recommandé de ne pas faire une pose en laissant une séparation entre pièces inférieure à 1’5 mm (y compris les produits rectifiés).

 

– Sur les modèles à bord irrégulier, nous devons utiliser un joint non inférieur à 3 mm.

 

– Sur les modèles modulaires (pose de plusieurs formats de pièces côte à côte), nous conseillons de laisser un joint de 5 mm pour une modulation correcte.

JOINTS DE MOUVEMENT

Zones d’interruption inexcusable des recouvrements céramiques, pour absorber les éventuelles variations dimensionnelles.

 

Elles sont classées en : 

 

– Joints structurelles, qui sont ceux de la structure du bâtiment. Dans ce cas-là, nous devrons respecter le joint projeté dans les planchers ou parois, en la prolongeant jusqu’aux dalles coïncidant avec elles.

 

– Joints périmétriques, qui sont ceux que nous devons laisser dans les limites des sols dallés avec d’autres éléments tels que des parois, des piliers, des marches, etc., pour éviter le cumul de tensions ; elles doivent être continues et plus grandes que 5 mm. Elles sont cachées par la plinthe et doivent être remplies avec un matériel élastique et atteindre le hourdis en coupant le radier.

 

– Joints de partition, qui sont ceux qui doivent sous-diviser les grandes surfaces revêtues avec des dalles céramiques, afin d’éviter que les dilatations et contractions se cumulent. La superficie maximale à revêtir sans ces joints sera de quelques 60 m2 à l’intérieur et de la moitié à l’extérieur. Elles ne doivent pas être inférieures à 5 mm.